DSCF1201pop

Promenons-nous, promenons-nous... non dans les bois mais sur les chemins bordés de champs de maïs (non transgéniques, s'il vous plaît!)

Deux panouilles nous tendaient la moustache, nous les avons donc cueillies.

Est venue l'idée de la fabrication du pop corn. "Allez, on essaie, ça ne doit pas être compliqué!"

On se trompait!

Après deux essais infructueux ( maïs plus sec, moins d'huile dans la casserole), il fallait bien se rendre à l'évidence que nous ne mangerions pas de pop corn maison aussi facilement.

En fait, quelques recherches ont permis de comprendre que toutes les variétés de maïs ne convenaient pas pour faire du pop corn. En tout cas pas celui récolté non loin de chez nous, qui s'est contenté de noircir lamentablement dans la gamelle et d'embaumer d'un doux parfum de friture brûlée (beurk) la cuisine.

Prochaine étape donc: trouver, dans un supermarché, du "maïs à éclater", selon l'appellation utilisée.

Maïs en poche, nous revoilà en cuisine.

Rien de plus simple pour la préparation/cuisson:

Une casserole, un couvercle (très important le couvercle), un petit morceau de beurre, une cs de sucre.

Faire fondre le beurre dans la casserole.

Verser 100 g de maïs, ajouter le sucre et couvrir!

Au bout de 3 minutes sur le feu, les premiers grains de maïs vont éclater.

C'est très rigolo!

Quand on n'entend plus de bruit (le "pop"), enlever la casserole du feu.

Verser le pop corn dans un saladier!

Bonne dégustation.

NB: Au final le pop corn n'a rien de bressan...