Pour la petite histoire,car chaque tradition cubrelinaire a une histoire: le bréchet est l'os saillant de la face externe du sternum du poulet. Les brechets sont appelés aussi "grenouilles du pauvre". Ce plat n'est pas très ancien; simplement il y a quelques siècles, les grenouilles étaient des mets que l'on trouvait facilement et qui amélioraient le quotidien. Les familles n'hésitaient pas à aller pêcher la grenouille. Depuis, la société ayant évoluée, les grenouilles sont devenues des mets recherchés et chers. D'où cette appelation du brechet comme de "la grenouille du pauvre". Alors, certes, les bréchets, restent une préparation cullinaire bressane contemporaine, mais je ne pense pas qu'elle fasse partie, à proprement parler, des traditions culinaires ancestrales bressanes.

Le brechet est célébré chaque année à Montrevel-en Bresse (en juillet). C'est une grande manifestation qui accueille des milliers de personnes.

____________________________________________________________________________________

Voici la recette à plus petite échelle, qui ravit chaque fois ma petite famille:

Pour une personne, il faut compter:

200 grammes de brechets ( 5 à 6 pièces)

100 grammes de beurre

de la farine de gaude

une persillade (ail/persil/huile d'olive)

sel, poivre

éventuellement une giclée de jus de citron.

_______________________________________________________________________________________

Préparation:

Assaisonner les bréchets (sel et poivre)

Faire chauffer le beurre dans une grande poele

Fariner les bréchets et les faire sauter dans le beurre.

A feu doux, ajouter la persillade.Mélanger délicatement.

Ajouter éventuellement un jus de citron en fin de cuisson.

Accompagnement: gratin de pommes de terre ou riz.